PromesseS utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

Capture décran 2019 02 04 à 01.41.49
Elsa Mari du quotidien Le Parisien tire la sonnette d’alarme sur la détresse des familles de personnes atteintes de schizophrénie.
Merci à Carole, membre de PromesseS, à Bénédicte, membre du Collectif Schizophrénies… et au Parisien.
Extrait : « On nous fait jouer un sale rôle, celui d’aidant, un mot à la mode. Je n’en veux pas, je leur rends ! Je veux des professionnels à la hauteur. Il y a des structures qui s’occupent des toxicomanes, des repris de justice, une fois sortis de prison. Et pour les malades ? Il n’y a rien derrière l’hospitalisation, ils sont seuls, et nous aussi. »

Pour lire l'article, cliquez ici






Pin It